Un bogue caché dans la plus grande place de marché NFT du monde entraîne une perte

Intermédiaire
Temps de lecture : < 1 minute

Un bug prétendument implanté en début de semaine dans OpenSea, la plus grande place de marché de NFTs au monde, a détruit les jetons non fongibles de 42 utilisateurs, entraînant une perte de 100 000 dollars. L’information a été publiée par The Block le mercredi (8).

La perte s’est produite parce que les NFT ont été accidentellement envoyés à l’adresse burn, une adresse qui n’appartient à personne et à laquelle il est permis d’envoyer des cryptomonnaies, mais il n’est pas possible de les racheter.

Ethereum, par exemple, utilise l’adresse 0x0 inaccessible comme « stockage » pour les ethers brûlés.

Cas

L’affaire a été révélée après un rapport de Nick Johnson, responsable de l’Ethereum Name Service (ENS), un protocole open source qui associe des noms de domaine à des adresses sur le réseau Ethereum.

M. Johnson a déclaré mardi (7) sur son profil Twitter qu’en essayant de transférer un NFT à partir d’un nom enregistré auprès de l’ENS – rilxxlir.eth -, l’actif s’est retrouvé dans une adresse brûlée.

« Lors d’un appel frénétique à @OpenSea plus tard dans la journée, j’ai découvert que j’étais la première et apparemment la seule victime d’un bug introduit sur leur page de transfert au cours des dernières 24 heures, qui a affecté tous les transferts d’ERC721 vers des noms ENS. La propriété de rilxxlir.eth a maintenant été définitivement brûlée. »

Mais à part lui, 32 autres personnes ont également signalé des problèmes similaires, selon la liste citée dans le rapport.

Le Bloc a contacté OpenSea, mais la plateforme n’a pas répondu. Sur Twitter, Johnson a déclaré que le marché aurait réglé le problème.

Sommaire

Sois au courant des dernières actus !

Inscris-toi à notre newsletter pour recevoir toute l’actu crypto directement dans ta boîte mail

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Envie d’écrire un article ?

Rédigez votre article et soumettez-le à l’équipe coinaute. On prendra le temps de le lire et peut-être même de le publier !

Articles similaires