Des bitcoins vendus avec une commission quasi-nulle
Bitcoin

Des bitcoins vendus avec une commission quasi-nulle

Strike informe ses utilisateurs qu’ils peuvent acheter des bitcoins avec des commissions proches de 0 grâce à la nouvelle fonctionnalité Bitcoin Tab. L’annonce est faite le 2 juillet par Jack Maller, PDG de Zap Solutions. Il est aussi développeur de Strike. Dans son message, il explique comment Strike va désormais concurrencer des sociétés comme la bourse Coinbase. Selon l’annonce elle-même, il prélève des commissions d’environ 3 % pour chaque achat de BTC.

Selon le communiqué, les commissions d’achat et de vente actuelles, dans sa première phase, tournent autour de 0,3 %. On s’attend toutefois à ce qu’elles tombent à 0,1 %, voire à 0. On estime que plus le volume de transactions est élevé, plus la commission est faible.

La commission au sein de Strike, selon l’annonce, se fixe par le spread. Ou le différentiel entre le prix d’achat et le prix de vente, se fixe par les fournisseurs de BTC à la plateforme. Pour acheter, les utilisateurs peuvent affilier leur compte ou leur carte bancaire. En effet, ils ont la possibilité d’acheter des BTC directement dans l’application.

Strike, c’est quoi au juste ?

Strike est présent sur tout le territoire des États-Unis. En outre, il annonce récemment qu’il collabore avec le gouvernement pour conclure un accord commercial. Ce dernier permet aux Salvadoriens d’acheter des bitcoins avec leur modena locale.

Le lancement de Bitcoin Tab au sein de Strike devrait avoir lieu dans les prochaines semaines, selon l’annonce. Toutefois, les utilisateurs peuvent commencer à s’inscrire sur une liste d’attente en utilisant leur adresse électronique, à partir du portail principal de Strike.

En ce qui concerne Strike, il s’agit d’une plateforme qui permet d’envoyer et de recevoir de l’argent fiat gratuitement. Pour son fonctionnement, il utilise la technologie Bitcoin et le réseau Lightining pour envoyer et recevoir de l’argent. Cela ne signifie pas nécessairement que les utilisateurs obtiennent les BTC dans leur portefeuille. Toutefois, avec le nouvel onglet Bitcoin, les utilisateurs pourront stocker et maintenir des soldes en BTC.

Strike vs Coinbase

Dans la déclaration publiée par Jack Mallers lui-même, il établit une comparaison entre les prix que peuvent offrir des géants comme Coinbase, mais aussi d’autres plateformes de paiement similaires à Strike, comme Venmo et CashApp.

Selon M. Mallers, de grandes sociétés ont créé des entreprises en facturant des frais pour l’acquisition de bitcoins. Coinbase, dont le chiffre d’affaires s’élève à 1,8 milliard de dollars, prélève 3 %, en moyenne, de commission, note le journal.

Dans un environnement de marché libre, dit Jack dans la déclaration, les entreprises devraient se faire concurrence pour offrir les frais les plus bas pour acquérir des bitcoins. Dans ce cas, Coinbase ne fait même pas le moindre effort, puisque, selon sa propre directrice financière, Alesia Haas, la société ne rivalise pas pour les frais, mais pour être plus fiable.

Avec la forte demande dont souffre le bitcoin, de nouvelles plateformes se sont jointes permettant à leurs utilisateurs d’acquérir des bitcoins. Cependant, Mallers a mentionné que, bien qu’ils offrent des frais légèrement inférieurs à ceux de Coinbase, ils sont toujours supérieurs à 2%, loin des 0,3% actuels de Strike.

Comments are off this post!