Bitcoin propose une nouvelle réglementation
Bitcoin

Bitcoin propose une nouvelle réglementation

Du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire émane la proposition d’une nouvelle réglementation, qui obligerait les établissements de crédit à mettre de côté un dollar de capital pour chaque dollar en bitcoin ou autres crypto-monnaies. Un acte de dissuasion ou une reconnaissance des crypto-actifs par les gouverneurs des banques centrales ?

Alors que la Chine, après avoir mis fin aux échanges de crypto-yuan et réprimé l’extraction minière, semble prête à emprunter une voie qui mène tout droit à l’interdiction des crypto-monnaies, des signaux contradictoires émanent du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire.

L’organisation, créée à l’origine par les dix gouverneurs des banques centrales des pays les plus industrialisés du monde, et désormais dirigée par le banquier suédois Stefan Ingves, a proposé une nouvelle réglementation sur les crypto-actifs qui consiste à exiger des prêteurs qu’ils mettent de côté un dollar de capital pour chaque dollar en bitcoin ou autres crypto-monnaies.

Réglementation des bitcoins : la proposition du Comité de Bâle

Bref, dans le grand jour de la BCE, qui a reporté le tapering à une date à déterminer, il est ventilé une augmentation (monstrueuse) des réserves à mettre de côté en cas de détention de BTC & Co. Il s’agirait donc d’introduire des exigences de fonds propres pour les banques qui négocient et détiennent des crypto-monnaies dans leurs portefeuilles, indiquent les Bâlois. Le risque élevé associé est dans le collimateur, celui-là même qui a conduit le PDG de Generali, Philippe Donnet, à se débarrasser des investissements dans le BTC.

Il est difficile, dans ce contexte, d’estimer dans quelle mesure la décision du Comité de Bâle est un acte de dissuasion, étant donné les contrôles stricts qui seraient effectués sur le capital des banques, ou plutôt une reconnaissance ou une légitimation des cryptocurrencies en tant qu’actif. Le marché, quant à lui, semble avoir apprécié la décision des banquiers centraux, le bitcoin ayant fait un retour en force hier après une vente en début de semaine.

Le bitcoin au-dessus de 37 000 dollars

La crypto se négocie également au-dessus de la barre des 37 000 dollars ce matin, en nette hausse par rapport aux creux qu’elle a atteints sous les coups de la Chine. Le bitcoin capitalise évidemment, parmi beaucoup d’autres choses, sur la longue vague de l’approbation par le parlement salvadorien du projet de loi du président Bukele visant à donner cours légal aux crypto, ce qui pourrait faire de la microrépublique centraméricaine – après les formalités bureaucratiques nécessaires pour faire rugir les moteurs de la nouvelle législation, net d’une éventuelle opposition du FMI – le premier pays à placer une monnaie numérique aux côtés de sa propre monnaie, en l’occurrence le dollar américain.

Comments are off this post!