Bitcoin : le marché haussier est-il terminé ?
Bitcoin

Bitcoin : le marché haussier est-il terminé ?

Le prix du bitcoin a récemment été à nouveau très volatile. Seulement, contrairement aux années précédentes, il n’a pas augmenté, mais baissé rapidement. Ce mardi aussi, il y a eu une autre vague de baisse. Auparavant, le cours de l’action, qui avait atteint un nouveau sommet historique d’environ 65 000 dollars le 12 avril, avait ensuite chuté d’environ 50 %. Il est même descendu un peu plus bas, à 30 000 dollars, sur certaines places boursières.

Les investisseurs qui regardent le graphique du bitcoin ci-dessous pourraient conclure que les récents mouvements sont tout simplement le même modèle que celui d’une action technologique ou biotechnologique en vogue, où il n’est pas rare qu’une très forte hausse des prix soit suivie d’un crash abrupt. Et si l’on en croit le graphique initial, le billet pourrait même avoir encore un long chemin de descente devant lui.

Le graphique logarithmique semble moins spectaculaire

Comme l’expliquent les analystes de la société américaine de services financiers CFRA Research, le point de départ du bitcoin est différent dans la mesure où il a connu de fortes baisses dans le passé, mais a tout de même réussi à remonter vers de nouveaux sommets à chaque fois par la suite.

En regardant le graphique ci-dessus, il est également important de se rappeler qu’il semble si effrayant parce qu’il s’agit d’un simple graphique linéaire de prix. Ainsi, les mouvements récents paraissent plus importants que par le passé, simplement parce que les fortes hausses précédentes ont fait augmenter les montants en dollars.

En revanche, si l’on observe l’évolution du prix du bitcoin à l’aide d’un axe y logarithmique, comme dans le deuxième graphique ci-dessous, la récente baisse apparaît dans un contexte différent, car ici le mouvement est montré proportionnellement à la variation en pourcentage. Soit dit en passant, en 2017, par exemple, le bitcoin a connu plusieurs corrections de 30 à 40 % à la fois, ce qui n’a pas empêché le prix d’être finalement multiplié par 25.

Le comportement des prix n’est pas atypique par rapport aux cycles précédents

Par ailleurs, selon les analystes de CFRA, il y a un autre élément à prendre en compte. Ils font référence à la tendance du prix du bitcoin à se répéter en cycles de quatre ans. Cela est dû au fait que la plus grande crypto-monnaie a une sorte de « politique monétaire préprogrammée » intégrée dans son code. Ainsi, les mineurs de bitcoins reçoivent 50 % de bitcoins en moins, ou en d’autres termes, les récompenses des mineurs pour les blocs minés avec succès sont réduites de moitié. Cela se produit à peu près tous les quatre ans. Ainsi, au tout début, le nombre de bitcoins minés tournait autour de 50 pièces toutes les 10 minutes. Environ quatre ans plus tard, ce nombre a été divisé par deux, passant à 25 pièces toutes les 10 minutes, puis quatre ans plus tard à 12,5. La dernière  » division par deux  » a eu lieu en mai 2020, le montant étant désormais de 6,25 pièces créées environ toutes les 10 minutes.

Par le passé, ces « demi-valeurs » ont chacune entraîné une augmentation rapide des prix par la suite. La raison de cette situation s’explique par l’offre et la demande. Avant chaque événement de bissection, l’offre et la demande sont à peu près en équilibre dans la fourchette de prix en vigueur à ce moment-là. L’événement de bissection n’est donc pas progressif, mais constitue un changement d’étape instantané. Donc, si la demande reste constante et que l’offre de bitcoins est totalement inélastique, le prix doit augmenter. Le prix a tendance à augmenter de plus en plus vite, car la hausse du prix crée une dynamique et attire davantage d’investisseurs et de négociants. Jusqu’à présent, chaque cycle de quatre ans s’est traduit par une hausse rapide, le prix doublant ou augmentant encore plus en quelques semaines. Selon CFRA, c’est l’une des raisons pour lesquelles le récent sommet à 65 000 $ n’était peut-être pas le sommet final de ce cycle.

Maintenant, en utilisant le troisième graphique ci-dessous pour comparer le cycle actuel aux deux cycles précédents, on peut voir que le cycle actuel était initialement entre les deux cycles précédents en termes de performance. Alors que la baisse récente a fait en sorte que la note se situe désormais à peu près au niveau de performance de la deuxième bissection (2016-2017). Il est également intéressant de noter, selon CFRA, que les deux cycles précédents ont chacun subi des corrections d’environ 40 % au milieu des grands cycles haussiers.

Les indicateurs ouvrent la possibilité d’un rebondissement

Malgré ces corrélations, les analystes du CFRA nous rappellent que l’histoire ne se répète pas forcément sur les marchés financiers et donc aussi pour le bitcoin. Mais l’histoire rime souvent, selon l’expérience, et la situation initiale décrite suggère qu’il y a encore de bonnes chances que le bitcoin soit encore dans un marché haussier dans le cycle actuel.

Ceci est également corroboré par le fait que d’autres études de marché ont montré que la récente baisse des prix était également liée à la liquidation des positions que les traders à effet de levier et les spéculateurs ont dû liquider. En revanche, on a observé dans le même temps que les investisseurs à long terme continuaient à accumuler des bitcoins.

Seul le temps nous dira si cet inventaire est exact ou non, mais en attendant, les analystes de CFRA conseillent de rechercher des opportunités d’exposition au bitcoin dans l’éventualité où les prix continueraient à augmenter prochainement, dans la lignée des deux cycles précédents.

L’essentiel est que les corrélations historiques telles que celles décrites ne sont pas seulement intéressantes, mais peuvent théoriquement fournir des indices sur la direction que prennent les choses. Il convient toutefois de noter que, jusqu’à présent, il n’y a eu que deux cas comparables et donc pas d’expérience suffisamment étendue. Il est également vrai que, indépendamment de la question de la division par deux, toute mesure réglementaire prise par les autorités nationales est également susceptible de s’avérer très importante pour la découverte des prix dans le cas du bitcoin pour le moment.

Comments are off this post!