Le bitcoin touche 60 000 dollars, poussé par un tweet du Sec...
Bitcoin

Le bitcoin touche 60 000 dollars, poussé par un tweet du Sec

Le bitcoin a bondi vendredi (15 octobre), la monnaie numérique ayant atteint son plus haut niveau en cinq mois, touchant 60 000 dollars.

La plus grande crypto-monnaie du monde a grimpé jusqu’à 59 920 dollars lorsque la Commission américaine des valeurs mobilières et des changes a envoyé un tweet alimentant les spéculations selon lesquelles le premier ETF négocié en bourse basé sur des contrats à terme sur le bitcoin était susceptible d’être approuvé.

Ce que nous savons sur le lancement éventuel du fonds et ce que cela signifie pour la monnaie numérique et les investisseurs en crypto-monnaies.

Le bitcoin euphorique touche 60 000 dollars : la raison

Le tweet à l’origine de l’envolée du bitcoin a été envoyé par la Commission américaine des opérations de bourse (SEC), qui a annoncé : « avant d’investir dans un fonds qui détient des contrats à terme sur le bitcoin, veillez à bien peser les risques et les avantages potentiels ».

Ce message a été lu comme un feu vert implicite du régulateur au premier fonds négocié en bourse de contrats à terme sur le bitcoin.

L’ETF ProShares Bitcoin Strategy devrait faire ses débuts mardi prochain à la Bourse de New York, et les experts estiment qu’il est peu probable que la SEC s’oppose à ce produit d’investissement.

L’approbation d’un ETF qui offre aux investisseurs traditionnels une exposition au bitcoin constituerait une étape importante pour le secteur des crypto-monnaies, qui fait depuis longtemps pression pour une plus grande acceptation des actifs numériques à Wall Street.

VanEck Bitcoin Trust, ProShares, Invesco, Valkyrie et Galaxy Digital Funds sont quelques-uns des gestionnaires de fonds qui ont demandé à émettre des ETF Bitcoin aux États-Unis. Selon Bloomberg, les propositions de ProShares et d’Invesco sont basées sur des contrats à terme qui suivent les règles des fonds communs de placement classées comme offrant une « protection importante aux investisseurs » par le président de la SEC, M. Gensler.

Les monnaies numériques à l’honneur cette année

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies ont marqué les esprits cette année.

La monnaie numérique numéro un a atteint un sommet historique de près de 65 000 dollars en avril, avant de s’effondrer brutalement à la suite d’une répression du marché des crypto-monnaies en Chine.

Les régulateurs ont adopté une ligne de conduite plus stricte à l’égard des monnaies numériques cette année, alors que l’intérêt des investisseurs s’est accru, tout comme la valeur de l’ensemble du marché (qui dépasse les 2 000 milliards de dollars).

L’engouement pour les crypto-monnaies laisse également place à de nouvelles inquiétudes pour un secteur qui risque encore d’échapper à la réglementation et aux garanties en l’absence de cadre réglementaire, comme le rappelle le FMI lui-même.

Le gouverneur adjoint de la Banque d’Angleterre, Jon Cunliffe, a averti que les monnaies virtuelles pourraient déclencher une crise financière mondiale d’une ampleur similaire à celle du krach de 2008. De manière surprenante, Poutine s’est toutefois ouvert à l’utilisation des monnaies numériques comme moyen de paiement.

Comments are off this post!