Cardano : IOHK conclut un partenariat historique avec l&rsqu...
Actus

Cardano : IOHK conclut un partenariat historique avec l’Éthiopie et renforce son image d’ETH-killer

L’entreprise IOHK, reponsable du projet Cardano, annonce un nouveau partenariat avec le gouvernement éthiopien. La solution Atala Prism participera à la digitalisation de son système éducatif. Un gros coup pour IOHK, qui souhaite également proposer des solutions financières décentralisées dans le futur. Ces annonces créent l’engouement, mais avivent également les critiques, notamment de la part des pro-Ethereum. 

 

Présentation du projet Cardano en 5 points clés

  • Cardano est le projet principal de l’entreprise IOHK. Il s’agit d’une blockchain, qui proposera également une plateforme permettant la création d’applications décentralisées dans le futur.  
  • Ses fondateurs sont Charles Hoskinson et Jeremy Wood. Anciens collègues sur le projet Ethereum, ils ont créé Cardano pour le concurrencer et répondre à ses limites.
  • Cardano fait partie des plateformes blockchain de 3ᵉ génération. Leur but est de parvenir à interagir avec les autres blockchains, d’accélérer et de multiplier les opérations, tout en trouvant des moyens de financement innovants.
  • Le protocole de la blockchain de Cardano, Ouroboros, fonctionne sur un système de « peer review » innovant. Le projet est le premier à reposer entièrement sur une communauté de chercheurs qui valide chaque étape de son évolution.
  • L’ADA est la monnaie native de Cardano. 

 

 

 

 

Avec sa solution Atala Prism, IOHK participe à la digitalisation de l’Éthiopie

C’est historique : une blockchain participe activement à la digitalisation d’un pays. IOHK poursuit son partenariat avec l’Éthiopie, dans le cadre du projet Digital Éthiopie 2025 qui vise à numériser ses infrastructures (industries, tourisme, agriculture, etc.).

Avec sa solution Atala Prism, IOHK va déployer un système national qui enregistrera l’identité de 5 millions d’élèves et 750 000 enseignants de manière décentralisée. Les avantages de cette digitalisation sont multiples. Atala Prism permettra notamment de réduire la fraude aux diplômes, de suivre la progression des élèves et de stocker leurs résultats directement sur la blockchain de manière sécurisée

IOHK est par ailleurs en négociation avec d’autres pays africains comme le Kenya et le Nigéria. Avec sa plateforme Blockchain, l’entreprise souhaite jouer un rôle déterminant dans la numérisation décentralisée du continent africain. La société résume ses ambitions sur son site

 Nous avons réalisé depuis longtemps que les pays en développement pourraient particulièrement bénéficier de la technologie blockchain, grâce à l’absence de systèmes numériques intégrés et établis, mais également parce que les blockchains sont moins coûteuses que des infrastructures plus lourdes. — Site d’IOHK

 

 

Charles Hoskinson répond aux accusations de « scam » qui agitent la crypto-sphère

L’actualité du projet Cardano est marquée par le tweet posté par Charles Hoskinson dans le but de répondre aux accusations de David Hoffman. 

Il s’agit du présentateur d’un podcast appelé Bankless, qui a qualifié Cardano d’« arnaque flagrante » (« blatant scam ») dans l’une de ses émissions. Le podcaster est connu pour ses prises de position en faveur d’Ethereum, et cet épisode semble avoir avivé les tensions entre les communautés des deux cryptomonnaies. 

C’est extraordinaire. Chaque jour, un grand nombre de ces podcasters se sentent à l’aise pour qualifier Cardano d’« arnaque flagrante ». C’est une chose de dire qu’on est sceptique. C’en est une autre de nous traiter de criminels. Voici l’état de la crypto en 2021. Vous comprenez pourquoi tant de gens ne veulent rien avoir à faire avec elle ? https://t.co/pawS4YVjwG — Charles Hoskinson (@IOHK_Charles), le 21 avril 2021

Les soupçons qui pèsent sur Cardano sont liés à l’absence de certaines fonctionnalités sur sa plateforme. Il est vrai qu’elle ne permet pas encore de créer des « smart contracts », qui sont à la base des applications décentralisées. 

 

Malgré ces réticences, Cardano poursuit son développement et souhaite intégrer la DeFi

Une roadmap divisée en plusieurs périodes clés

Charles Hoskinson a répondu aux réticences des pro-ETH sur son Twitter, en mars 2021. Pour comprendre les prochaines évolutions de la plateforme, il faut se pencher sur sa roadmap.

  • Le développement de Cardano est divisé en plusieurs périodes, qui portent le nom de personnes célèbres.
  • Les équipes de Cardano viennent de compléter la phase « Shelley » du projet, qui a permis d’intégrer un système de « preuve par l’enjeu » (proof of stake) rendant le concept de minage obsolète.
  • En effet, ce sont les membres possédant le plus de tokens ADA qui sont autorisés à valider les blocs, et non ceux qui ont le matériel le plus puissant. Une solution qui permet d’accélérer et de multiplier les opérations, tout en étant plus écologique que le minage

Avec la phase « Goguen », Cardano va rentrer dans la cour des grands

Quant aux « smart contracts », ils devraient être ajoutés à la plateforme grâce au hardfork Alonzo prévu en août 2021. Cette évolution fait partie de la phase « Goguen » du projet. 

Cependant, à l’inverse d’Ethereum, Cardano souhaite aller au-delà des « smart contracts ». Son fonctionnement repose sur une structure innovante, dont l’objectif est de se libérer du modèle des « smart contracts » pour les transactions financières. Ces opérations ont, en effet, un coût pour les utilisateurs, appelés « coût du gaz » (gas cost) sur Ethereum.

Ces innovations devraient permettre à Cardano d’intégrer le domaine de la finance décentralisée (DeFi). Ce concept récent désigne la possibilité d’un système monétaire mondial qui pourrait se passer des banques. Charles Hoskinson a déclaré être « obsédé » par la DeFi dans l’un de ses interviews sur Youtube

 

Des annonces qui devraient avoir un impact positif sur le cours de l’ADA

Cours actuel de l’ADA

cours du Lisk

 

Une tendance à la hausse 

Le développement exponentiel de Cardano et les projets annoncés par IOHK semblent avoir eu un impact important sur le prix de l’ADA depuis février 2021. La cryptomonnaie de Cardano se hisse dans les 10 premiers rangs du marché depuis le début de l’année. Certains prédisent une hausse historique dans les semaines à venir. Les meilleures plateformes d’échange pour l’ADA sont aujourd’hui Binance, Huobi Global, OKEx, Upbit, et FTX.

 

Conclusion 

Les prédictions positives quant à l’évolution du cours de l’ADA incitent à surveiller l’altcoin de près. Le partenariat d’IOHK avec l’Éthiopie et les prochains développements de Cardano laissent espérer que l’entreprise pourra bientôt se positionner dans le domaine de la DeFi. IOHK a déjà annoncé le financement d’une application financière décentralisée, baptisée Liqwid. Il est de notre avis qu’il faut cependant rester prudent. Ethereum reste la référence en termes de « smart contracts » et de DApps, fonctionnalités que Cardano ne possèdent toujours pas. Même lorsque ce sera le cas, rien ne garantit que les développeurs migreront vers Cardano. En bref, l’altcoin doit encore faire ses preuves s’il souhaite réellement mériter son titre d’ETH-Killer.

Comments are off this post!